installation éphémère dans le massif de Chastreix-Sancy

2015 // maître d'ouvrage : office du tourisme du Sancy // maître d’œuvre mandataire : Hervé Dersahakian // phase concours

Les carnets des plaines brûlées sont conçus pour raconter le rapport et la réciprocité que peut avoir le paysage de Chartreix-Sancy avec son sol. Ce sont des carnets racontant la poésie du lieu...

 

Ils évoquent, valorisent l’interaction existante entre le sol «torturé» de ces plaines et son paysage si particulier. Ils seront implantés pour composer avec les lignes d’horizons des crêtes du Sancy, du Roc de Courlande et du plateau de Millevaches. 

 

Les deux pans du carnet sont liés par des cadres de sections plus fines. Ils suggèrent les pages qui se tournent, comme si nous étions en plein milieu d’une histoire, d’un dialogue qui se raconte sous nos yeux.

Ces pages évoquent l’interaction d’une composition réciproque : le grand paysage communique, se raconte au travers de la flore du site et inversement. Comme si l’image saisie dans le cadre venait nourrir l’autre.